L'ancien Président Valéry Giscard d’Estaing est décédé hier à l’âge de 94 ans des suites de la Covid-19 dans sa propriété d’Authon dans le Loir-et-Cher.

 
Élu Président à 48 ans, cette homme d’État a connu une brillante ascension politique. Il incarnait le changement et avait réussi le pari de transformer la société française durablement en un septennat.
 
Dès les premiers mois de sa présidence, il a mené un combat sans précédent en faveur de l'égalité entre les femmes et les hommes. Il a créé le premier poste au gouvernement chargé de la condition féminine, portefeuille qu'il confia à Françoise Giraud. Il a par ailleurs initié, avec Simone Veil, l'interruption volontaire de grossesse et le divorce par consentement mutuel.
 
Sa volonté réformatrice s'est également exprimée à l'égard de la jeunesse, avec le droit de vote à 18 ans, et envers les plus faibles avec la première grande loi en faveur des personnes handicapées.
 
Démocrate sourcilleux, il a supprimé l'ORTF (Office de radiodiffusion-télévision français), libéralisant ainsi les ondes.
 
Dans un tout autre domaine, la première loi de protection de l'environnement qui jeta les bases du droit de l'écologie fut adoptée à son initiative en 1976.
 
Enfin, il a également donné un nouveau souffle à la construction européenne en créant avec le Chancelier Helmut Schmidt le Conseil européen, concevant ensemble le système monétaire européen.
 
C'est sous sa présidence que les députés européens seront élus pour la première fois par le peuple et que Simone Veil deviendra la première présidente du Parlement européen.
 
La Ville de Rognac salue la mémoire de cet homme d’État ouvert sur le monde et adresse ses sincères condoléances à son épouse, ses enfants, ses petits-enfants et son entourage.
En sa mémoire, la Ville de Rognac a mis en berne les drapeaux français des édifices communaux.