Carte interactive

Carte interactive de Rognac

Qualité de l'air

Environnement

Véritable enjeu de ce 21e siècle, la sauvegarde de l’environnement passe par une action de proximité. Caractérisé par une forte industrialisation, le secteur de l’Étang de Berre nécessite une vigilance quotidienne. La mise en place du  service Environnement permet d’assurer le relais entre la population, les entreprises et les services institutionnels afin de favoriser la diffusion d’informations relatives à la prévention des risques et la protection de notre environnement en réponse aux préoccupations des habitants de notre commune.

 

 

 

 

L’eau potable

La Métropole Aix-Marseille-Provence assure la compétence des services de production, de stockage et de distribution d'eau potable et d'assainissement collectif de ses 17 communes du Conseil de Territoire du Pays Salonais.
Retrouvez toutes les informations sur l’eau et l’assainissement sur le site de la Métropole Aix-Marseille Provence.


Les eaux de baignade

La plage des Robinsons est un espace de détente convivial qui a obtenu un label de certification de la qualité des eaux de baignade.
La baignade à la plage des Robinsons pendant la saison estivale est réglementée selon un arrêté municipal du 1er juin au 30 septembre. Dans un souci de transparence des résultats d’analyses des eaux de l’étang, un groupe de travail a été créé conjointement par plusieurs municipalités : le syndicat mixte de l’étang de Berre – Gestion Intégrée, Prospective et Restauration de l’étang de Berre (Gipreb). Il prend en charge les méthodes d’analyses sanitaires, en plus des analyses effectuées par l’ARS (l’Agence Régionale de Santé, ancienne DDAS). Les points d’analyse concernent trois secteurs de prélèvements : sur chaque plage, aux endroits de mise à l’eau des bateaux et dans les zones de navigation. En parallèle, un travail de fond s’engage avec les services maritimes sur les rejets diffus pouvant s’avérer être des sources de pollution.

Les résultats des contrôles sanitaires sont également consultables sur le site http://baignades.sante.gouv.fr en cliquant sur  « résultats et classements », et également affichées aux abords de la base nautique.


Les registres de surveillance de la qualité de l'eau

  • Un registre est disponible à l’accueil de l’Hôtel de ville afin de recueillir les remarques et observations concernant la gestion de la qualité des eaux de baignade de la plage des Robinsons et de la communication auprès du public,
  • Qualité des eaux pour la baignade en temps réel

 

Recensement des nuisances : odeurs, bruit, fumée... 

« L’échelle géographique pertinente pour analyser les phénomènes de pollution de l’air va du très local (par exemple odeurs, effets des particules, du benzène... sur la santé) à l’échelle mondiale (source Ministère de l'Environnement).

Les nuisances suscitent de nombreuses plaintes de la part des populations. Elles peuvent affecter la qualité de vie au quotidien et AtmoSud assure leur surveillance avec :

 
  • Un site Internet d'information : www.sro-paca.org
  • Le recensement des signalements par téléphone 04 42 02 45 75, le site Internet et l'application Signalement Air
  • Un jury de bénévoles ouvert à tous
  • Une investigation « odotrace » des zones d’émissions probables
  • Paramètres seuils règlementaires ici

 

Recommandations sanitaires et comportementales

 

Pour l’ensemble de la population, quel que soit le niveau
• Limitez l’exposition aux produits irritants (tabac, solvants, peintures, chauffage au bois, exposition aux pollens en saison) ;
• Maintenez les pratiques habituelles d’aération et de ventilation ;
• En cas de symptômes et de gêne inhabituelle, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin.

 

Au niveau d’information

Pour les populations vulnérables* ou sensibles** :
• Limitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe (7h-10h / 16h-19h) ;
• Limitez les activités physiques et sportives intenses, en plein air ou à l’intérieur ;
• En cas d’épisode de pollution à l’ozone, limitez les sorties en début d’après-midi (entre 12 h et 16 h).

 

Au niveau d’alerte

Pour l’ensemble de la population :
• Réduisez et reportez les activités physiques et sportives intenses, en plein air ou en intérieur.
Pour les populations vulnérables ou sensibles :
• Evitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe (7h-10h / 16h-19h) ;
• Reportez les activités qui demandent le plus d’effort et privilégiez des sorties brèves qui demandent le moins d’effort ;
• En cas d’épisode de pollution à l’ozone, évitez les sorties en début d’après-midi (entre 12 h et 16 h).

 

Recommandations comportementales

• Limitez, pour les déplacements privés et professionnels, l'usage des véhicules automobiles par recours au covoiturage, aux transports en commun et aux modes de déplacement non polluants (marche à pied, vélo) ;
• Respectez l'interdiction des brûlages à l'air libre et l'encadrement des dérogations ;
• Arrêtez, en période de chauffe, l'utilisation des appareils de combustion de biomasse non performants (foyers ouverts, poêles acquis avant 2002) ;
• Maîtrisez la température dans les bâtiments (chauffage ou climatisation) ;
• Reportez les travaux d'entretien ou nettoyage nécessitant l'utilisation de solvants, peintures, vernis.

 

* Personnes vulnérables : femmes enceintes, nourrissons et enfants de moins de 5 ans, personnes de plus de 65 ans, sujets asthmatiques, souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires.
** Personnes sensibles : personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics ; par exemple : personnes diabétiques, immunodéprimées, souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infect

 

 

 

Admirer les arbres, se promener seul ou en famille, vivre la nature en ville tout simplement ou jouer dans un square de quartier… La ville gère l’entretien des parcs, jardins et aires de jeux publics, qui sont autant  de bouffées d’oxygène où les Rognacais peuvent se détendre et faire une pause.

 

Consulter la carte interactive pour situer les Parcs & Jardins

 

Engagée depuis plusieurs années dans une gestion plus écologique de ses espaces verts, Rognac est entrée au Palmarès 2010 des « Villes et Villages fleuris » en recevant sa 1ère Fleur ainsi que le prix Régional des plantations méditerranéennes. En 2014, et après plusieurs années de travaux de rénovation et d’aménagement des espaces verts, la ville de Rognac obtient la 2ème fleur des « Villes et Villages fleuris » au palmarès 2014.

Services techniques

AVENUE JEAN MERMOZ

13340 Rognac

Tél. : 04 42 87 76 00

Plus d'infos


Le Label « Villes et Villages Fleuris »

 

Créé il y a plus de 50 ans, le label « Villes et villages fleuris » est géré par le Ministère du Tourisme et a pour but de faire évoluer le cadre de vie des communes en fonction des attentes de ses habitants. Ainsi, cet engagement garantit aux habitants la recherche d’une certaine qualité de vie, du respect de l’environnement et d’une préservation du lien social. Cette récompense met en lumière la stratégie et la volonté d’une ville de tendre à un meilleur cadre de vie pour ses citoyens.

Pour aller plus loin, rendez-vous sur le site internet « Villes et Villages fleuris »…

 

 

 


Les points forts de la ville de Rognac

 

Amélioration de la qualité et du cadre de vie :

  • La rénovation du cœur de ville permet désormais aux rognacais de disposer d’un lieu de rencontre et de détente sur la place Saint-Jacques grâce à un mobilier urbain esthétique et de qualité.
  • La mise en œuvre du programme de réfection de la voirie a permis d’améliorer l’esthétique de l’entrée Sud de la ville et de renforcer la sécurité des usagers en réaménageant l’avenue Camille Pelletan, l’avenue des Fleurs et le boulevard Gérard Philippe.
  • Le développement d’une offre culturelle diversifiée et de qualité a été possible grâce à la rénovation du hall d’accueil du Centre d’Animation Georges Batiget et la transformation de l’ancienne coopérative oléicole en Centre Culturel. Les rognacais peuvent maintenant bénéficier de lieux plus appropriés à une programmation picturale, musicale et artistique particulière.
  • L’accès aux loisirs pour tous, à travers la réhabilitation du Centre Aquatique Familial et l’amélioration des équipements de la base de loisirs sur la RD 113, permettent aux enfants, parents, grands-parents et personnes à mobilité réduite de profiter de ses lieux de convivialité et de détente.

Le fleurissement et l’environnement :

Fleurissement, protection des espèces rares, diminution des risques et respect de l’environnement sont les enjeux majeurs de la municipalité pour offrir un meilleur cadre de vie à chacun. Voici les différentes techniques de la commune :

  • Des gestes responsables au quotidien sont mis en œuvre à travers la plantation d’espèces adaptées à notre climat méditerranéen, mais aussi à l’utilisation de paillis sur les massifs de l’ensemble de la commune. Cela permet de conserver un maximum d’humidité, de ralentir la repousse des mauvaises herbes et donc de minimiser l’arrosage et limiter l’utilisation de désherbants chimiques.
  • L’arrosage contrôlé et maîtrisé a été possible suite à une évaluation de l’ensemble des installations d’arrosage.
  • Un fleurissement raisonné est possible à travers l’utilisation d’un mélange de vivaces, qui perdurent sur plusieurs années, et un plan de fleurissement saisonnier.
  • La serre municipale permet de conserver des plantations à chaque fin de saison pour être réutilisées.

 


Le saviez-vous ?

  • 7 jardins publics dans la ville,
  • 4 hectares de squares et massifs sont entretenus pas le service des Espaces verts de la ville,
  • 300 boutures ont été faites en 2014,
  • 2 500 arbres dont 50 essences différentes,
  • 13 personnes veillent quotidiennement à la propreté et à la salubrité des rues de la ville,
  • 70 km de routes et 20 km de chemins sont entretenus chaque jour,
  • 242 tonnes de déchets sauvages par an sont évacués,
  • 268 tonnes de balayures par an,
  • 170,5 tonnes de végétaux par an sont évacuées par le service des engins Spéciaux,
  • 87,6 tonnes d’encombrants sont évacuées chaque année par la Métropole Aix-Marseille-Provence,
  • 604 grilles et avaloirs entretenus permettent à la ville de ne pas être sujette aux inondations de ses rues.

 

 

Service Environnement

Avenue Jean-Mermoz

13340 Rognac

Tél. : 04 42 87 84 39

Plus d'infos


Le rôle de la Mairie et de la Préfecture

La mairie accompagne les administrés dans la constitution de dossier de catastrophe naturelle. Le Maire est en charge de regrouper les déclarations des sinistrés et de transmettre un dossier récapitulatif au Préfet pour que l’état de catastrophe naturelle puisse être reconnu.

Lorsque la Préfecture reçoit le dossier de la Mairie, elle demande et collecte, sans délai, l’ensemble des rapports nécessaires à l’analyse du dossier comme par exemple ceux de Météo France et du Service de Prévision de Crues lors d’inondations.

La préfecture fait ensuite parvenir au Ministère de l’Intérieur un dossier par commune comprenant uniquement le formulaire de demande communale et les rapports des services techniques.

L’état de catastrophe naturelle peut être constaté, parfois après un délai assez long, par un Comité interministériel publié au Journal Officiel.

Lorsque ce comité a pris sa décision, le constat de l’état de catastrophe naturelle fait l’objet d’un arrêté interministériel publié au Journal Officiel.

Vous disposez d’un délai de 10 jours après la parution de l’arrêté constatant de l’état de catastrophe naturelle au Journal Officiel pour prévenir votre assureur.

Vous ne pourrez être indemnisé que pour les biens qui sont couverts par votre contrat d’assurance et selon les termes de celui-ci.

Des renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès du service Environnement de la mairie de Rognac :

Service Environnement

Avenue Jean-Mermoz

13340 Rognac

Tél. : 04 42 87 84 39

Plus d'infos

 


La procédure d’indemnisation

Pour comprendre plus aisément la procédure d’indemnisation, nous vous proposons le schéma synthétique ci-après :


Déclarer une catastrophe naturelle

La déclaration de catastrophe naturelle peut être longue et fastidieuse. Voici la procédure à suivre pour ne pas se décourager dès l’apparition des dégâts :

  1. Prévenez votre assureur « multi-risques habitation » par lettre recommandée,
  2. Signalez à la mairie de Rognac les dommages que vous avez subis liés à un événement précis.

 

Pour la déclaration en mairie, vous avez deux solutions :

Service Environnement

Avenue Jean-Mermoz

13340 Rognac

Tél. : 04 42 87 84 39

Plus d'infos

 

Service Environnement

Avenue Jean-Mermoz

13340 Rognac

Tél. : 04 42 87 84 39

Plus d'infos


Vous trouverez ci-dessous l'arrêté du 10 février 2021 portant reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour la commune de Rognac pour les inondations du 8 novembre 2020.

 

Il vous revient de vous rapprocher de votre assurance dans un délais de 10 jours à compter de la publication pour être indemnisé (sous réserve d'avoir déclaré le sinistre).

 

Lien vers la version web

 

Service Environnement

Avenue Jean-Mermoz

13340 Rognac

Tél. : 04 42 87 84 39

Plus d'infos


Le DICRIM

L'objectif du Dossier d'Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) est de répondre aux questions suivantes :

  1. Quels sont les risques qui menacent la commune ?
  2. Quelles mesures les services municipaux doivent-ils prendre pour être prêts à intervenir et faire face aux événements ?
  3. Comment diffuser et gérer l'alerte ?
  4. Quels sont les moyens dont la population dispose pour se protéger ?
  5. Quelles mesures logistiques doivent être mises en place pour aider, soigner, informer, héberger, restaurer la population sinistrée, jusqu'au retour à la normale ?
  6. Où sont situés les lieux de mise à l'abri de la population ?
  7. Quel comportement la population doit-elle adopter en cas d’événement majeur ?

 

 


Qu’est-ce qu’un risque majeur ?

Un événement potentiellement dangereux (aléa) n'est un risque majeur que s'il s'applique à une zone où des enjeux humains, économiques, ou environnementaux sont présents.

D'une manière générale, le risque majeur se caractérise par de nombreuses victimes, un coût important de dégâts matériels, des impacts sur l'environnement. Le risque majeur est donc la confrontation d'un aléa avec des enjeux.

Les risques majeurs à Rognac sont de trois ordres :

  • Risques naturels (feu de forêt, inondation, mouvement de terrain, séisme, zone de séismicité 3),
  • Risques technologiques et industriels,
  • Risques de transports de matières dangereuses.

Si l'Etat et les communes ont des responsabilités dans ce domaine, chacun doit prendre conscience à son niveau en tant que propriétaire, locataire ou plus simplement citoyen, qu'il peut contribuer à se protéger efficacement et diminuer sa propre vulnérabilité.

Notre vulnérabilité dépend notamment de notre connaissance préalable du phénomène. L'information préventive vise à atteindre cet objectif.

En matière d'information préventive, le décret du 11 octobre 1990 impose au préfet d'établir le dossier départemental sur les risques majeurs (DDRM). Le DDRM recueille les informations principales sur les risques naturels et technologiques dans le département, les conséquences prévisibles pour les personnes, les biens et l'environnement, ainsi que les mesures de sauvegarde prévues pour en limiter les effets. C'est un document de sensibilisation destiné aux responsables et aux acteurs de la prévention du risque majeur. Le D.D.R.M. recense les communes à risque présentant des enjeux humains.

La reconnaissance d'un risque majeur inscrit au D.D.R.M entraîne l'établissement d'un dossier communal synthétique (DCS). Il est établi par l'Etat en collaboration avec la commune. Il permet aux maires de développer l'information préventive dans leur commune. Le DCS présente pour une commune les risques naturels et technologiques encourus. Il est mis à la disposition des citoyens en mairie avec le document d'information communal sur les risques majeurs (DICRIM) établi par le maire.

 


Dispositifs ORSEC

Le service environnement de la ville met à votre disposition des informations spécifiques concernant les risques de :

  • Pandémie grippale,
  • Epizooties majeurs.

Pour aller plus loin, rendez-vous sur le site internet de la préfecture des Bouches-du-Rhône.

 


 

Les frelons asiatiques

 

 

Le Frelon asiatique (Vespa velutina) possède un thorax entièrement brun noir velouté et des segments abdominaux bruns, bordés d’une fine bande jaune. Un seul segment de l’abdomen est jaune orangé. La tête est noire, la face jaune orangé et le bout des pattes est jaune. Il est plus petit que le Frelon d’Europe (Vespa crabro).

Le frelon asiatique nourrit les larves de la colonie de divers insectes (guêpes, mouches, papillons...), source de protéines, mais surtout d’abeilles. Les adultes ne se nourrissent que de liquides sucrés (miellat, nectar, miel…). Les ruchers sont fortement attaqués par cette espèce.

Les frelons ne sont pas agressifs spontanément, mais si vous les dérangez, comme tous les insectes de ce type, ils peuvent attaquer.

Pour en savoir plus : https://fredon.fr/paca/frelon-asiatique

 

 

QUE FAIRE EN CAS DE PIQURE

La piqure ressemble à celle d’une guêpe en plus douloureux en raison de la quantité de venin plus importante injectée. Comme la guêpe, le frelon ne perd pas son dard et peut donc piquer plusieurs fois. Le premier réflexe à avoir est de retirer vos bijoux, notamment les bagues en cas de piqures aux mains, pour ne pas gêner la circulation sanguine s’il y a gonflement. Pour soulager la douleur et éviter tout risque d'infection, lavez et désinfectez l'endroit où vous avez été piqué avant d'y appliquer des glaçons. Si vous êtes allergique, en cas de piqures multiples ou si vous présentez des symptômes tels des difficultés à respirer, un gonflement du visage, un malaise, des nausées, etc. contactez le SAMU (15) ou les pompiers (18) pour une prise en charge rapide.

FAIRE ENLEVER UN NID

Restez à distance des nids et n’essayez jamais de les détruire vous-même. Les insecticides disponibles dans le commerce risquent de rendre les frelons agressifs au lieu de les tuer. Attention, les pompiers n’interviennent pas chez les particuliers, vous devez faire appel à une entreprise spécialisée.

Par contre si vous découvrez un nid sur le domaine public, contactez Allo mairie, la ville se chargera de le faire enlever : 

 

Les papillons mangeurs de palmiers

 

Le Paysandisia Archon, papillon nuisible d’une envergure pouvant aller jusqu'à 11 cm, s’attaque aux palmiers de la région en pondant des larves qui se nourrissent du cœur de la plante, au point de la tuer.

Originaire d’Amérique du Sud, cette espèce a été introduite accidentellement dans le Sud de l’Europe, où elle se diffuse depuis le milieu des années 90, détruisant sur son passage des milliers de palmiers.

Ce lépidoptère vole le jour et peut couvrir une vingtaine de kilomètres. Les femelles pondent jusqu’à 140 œufs de la taille et de la forme d’un grain de riz. Les œufs éclosent en une dizaine de jours et pénètrent les tissus du palmier pour s’en nourrir d’octobre au début de l’été. Résistant aux froids les plus terribles, les larves arrivent souvent à bout du palmier atteint, qui meurt trois ans après infestation.

Il est conseillé de traiter ses palmiers en utilisant des nématodes parasites des larves (steinernema carpocapsae) disponibles en jardinerie.

Depuis quelques années une nouvelle méthode expérimentée sur la ville de Montpellier obtient des résultats concluants. Ce traitement naturel et préventif s’applique pendant la période estivale et consiste à appliquer une glu (sans pesticides) sur les parties attaquées par le ravageur et ainsi créer une barrière physique. Cette dernière permet de gêner l’émergence des adultes, d’empêcher la ponte de femelles extérieures visitant le palmier et de limiter le développement des œufs pondus préalablement dans le cas d’un traitement tardif.

A NOTER :

La meilleure solution, dès que vous avez un palmier infecté dans votre jardin, est de vous équiper d’un filet anti-grêle qui limitera la propagation des larves sur les autres palmiers.

 


Les chenilles processionnaires

 

La chenille processionnaire du pin est la larve du papillon de nuit Thaumetopoea pityocampa (Lépidoptère). Les adultes pondent en été des œufs groupés en manchons sur les aiguilles de ses hôtes (principalement des pins). Cinq stades larvaires se succèdent jusqu'à la fin de l'hiver.

A partir de fin janvier en fonction des conditions climatiques, les chenilles quittent le nid et forment une procession pour aller s'enfouir dans le sol. C’est lors de ce déplacement que les risques sont accrus. Ensuite les chenilles entrent en nymphose pendant un mois au minimum pour donner le papillon.

 

 

MÉTHODES DE LUTTE

  • Eco piège : Ce type de piège permet la capture des chenilles lorsqu’elles descendent le long du tronc de l’arbre pour s’enfouir au sol. Il n’est donc efficace que s'il est installé avant le début des processions.
  • Mise en place de nichoirs à mésanges, prédateurs naturels très efficaces : les nichoirs doivent être placés en automne afin de laisser le temps aux oiseaux de s’installer et d’effectuer leur repérage.
  • Piégeage des papillons mâles : La pose de pièges à phéromone de synthèse vise à attirer les papillons mâles présents sur le secteur pendant l’ensemble de la période de vol, réduisant ainsi les accouplements et le nombre de pontes potentielles. Ce dispositif permet aussi un suivi des populations. Dans notre région, les pièges doivent être installés dans le courant du mois de juin.

 

Pour en savoir plus :

https://fredon.fr/paca et https://www.anses.fr/fr/content/chenilles-processionnaires-gare-aux-poils-urticants

©ONF


Les moustiques

 

TRAITEMENT DES MOUSTIQUES PAR L’EID

L’organisme public Entente Interdépartementale pour la Démoustication en Méditerranée (EID), intervient chaque année dans le traitement contre les moustiques sur la commune. Il exerçait son activité dans le cadre de la compétence des Conseils Départementaux, mais le décret du 29 mars 2019 vient recentraliser cette compétence auprès de l’État à partir de cette année 2020, via les agences régionales de santé, pour les territoires régionaux qui les concernent. Les modalités concrètes relatives au dispositif opérationnel sont en cours de fixation.

L’EID Méditerranée a pour objectif de contrôler des populations nuisibles de moustiques. Son savoir-faire et ses connaissances dans la gestion des zones humides lui permettent de s’impliquer dans des missions environnementales, sous forme notamment d’interventions opérationnelles, selon les besoins identifiés par les communes. La démoustication que pratique l’EID est une lutte contre les larves des moustiques qui se développent dans les eaux stagnantes. La lutte, à base d’une bactérie (bacillus thuringiensis) est sans risque pour le milieu naturel et la santé humaine. En effet, la bactérie parasite uniquement les larves des moustiques et les tue. Les traitements ont pour objectif de réduire les populations de moustiques et non de les éradiquer. Ils sont réalisés par les techniciens de l’EID du printemps à l’automne, en fonction des températures.

Pour en savoir plus :

www.eid-med.org

 

LES BONS GESTES CONTRE LES MOUSTIQUES

S'il n'est pas possible d'éliminer tous les moustiques, nous pouvons au moins limiter leur multiplication. Pour cela quelques gestes simples sont à appliquer et à transmettre autour de vous :

  • Eliminez les points où l’eau peut stagner pour empêcher les gîtes larvaires (pots en terre, arrosoirs, jeux d'enfants, bidons, vieux pneus et tous récipients pouvant contenir de l’eau stagnante).
  • Couvrez-vous avec des vêtements amples de couleur claire.
  • Imprégnez les tissus et les vêtements avec des insecticides destinés à cet usage.
  • Installez des moustiquaires aux ouvertures des maisons, au-dessus des lits et des berceaux.
  • Protégez-vous à l’intérieur de la maison et en milieu extérieur avec des insecticides (diffuseurs électriques, sprays, etc.).
  • Protégez votre peau avec des répulsifs cutanés adaptés, avec précaution, notamment pour les enfants et les femmes enceintes (prendre conseil auprès de votre médecin ou pharmacien).

 

VIRUS TRANSMIS PAR LES MOUSTIQUES

Le moustique « tigre » (Aedes albopictus mais aussi Aedes aegypti ) peut être vecteur de nombreux virus comme ceux de la dengue, du Zika ou du chikungunya. Lorsque le moustique pique l’homme, il prélève le virus sur une personne infectée. Après un délai d’incubation chez le moustique de l’ordre de quelques jours et à l’occasion d’une autre piqûre, le moustique peut transmettre le virus à une personne saine.

À ce jour, ces virus ne circulent pas activement en France métropolitaine. Néanmoins, la survenue de cas secondaires dits « autochtones » (contractés sans voyage) en France métropolitaine représente un risque bien réel. Ces cas autochtones peuvent se déclarer suite au retour de cas « importés » (des personnes porteuses du virus) en provenance de l’étranger qui transmettent le virus à une autre personne à l’occasion d’une piqûre de moustique.

L’EID et Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) confirment que les moustiques ne transmettent pas le coronavirus.

 


LES AUTRES NUISIBLES : RATS, CAFARDS, GUÊPES, FOURMIS

Si vous les observez à plusieurs reprises aux mêmes endroits ou découvrez une infestation sur le domaine public, contactez Allo mairie, la ville se chargera de faire le nécessaire :

Pour rappel, les services de la ville n’interviennent pas chez les particuliers, vous devez faire appel à une entreprise spécialisée.

 

 

Obligation Légale de Débroussaillement 

Service Environnement

Avenue Jean-Mermoz

13340 Rognac

Tél. : 04 42 87 84 39

Plus d'infos

Tous les ans, le département des Bouches-du-Rhône est soumis à un risque élevé d’incendie de forêt. A ce titre, la Préfecture incite les communes et ses citoyens à débroussailler les zones dites « à risques ». De par l’article L. 134-6 du Code forestier, l’obligation de débroussaillement s’applique :

  • Autour des constructions, chantiers et installations de toute nature, sur une profondeur de 50 mètres,
  • Autour des voies privées donnant accès à ces constructions, chantiers et installations de toute nature, sur une profondeur de 10 mètres de part et d’autre et sur une hauteur minimale de 4 mètres,
  • Sur la totalité des terrains situés en zones urbaines définies par un document d’urbanisme (POS, PLU…).

Les objectifs du débroussaillement sont nombreux. En effet, en entreprenant un entretien régulier des espaces boisés, les risques sont minimisés notamment en ce qui concerne :

  • Le feu et les ravages des incendies,
  • L’érosion du sol et les ravages des glissements de terrains.

Ainsi, pour limiter et anticiper au mieux, la Préfecture recommande de :

  • Maintenir un espacement entre les arbres situés en zone à débroussailler pour éviter que le feu ne se propage :
    • Soit par le traitement « pied à pied » : les feuillages doivent être distants d’au moins 2 mètres les uns des autres,
    • Soit par le traitement « par bouquets d’arbres » dont la superficie ne peut excéder 50 m², chaque « bouquet » étant distant d’au moins 5 mètres de tout autre arbre ou arbuste et de 20 mètres de toute construction.
  • Couper les branches basses des arbres sur une hauteur de 2 mètres,
  • Couper les branches et les arbres isolés situés à moins de 3 mètres d’une ouverture (porte, fenêtre…), d’un élément apparent de charpente ou surplombant le toit d’une construction,
  • Maintenir l’espace d’au moins 3 mètres de distance entre l’extrémité des haies et une habitation ou un boisement,
  • Couper et éliminer tous les bois morts et les broussailles,
  • Eliminer les végétaux coupés par broyage, compostage, par évacuation en décharge autorisée ou par incinération en respectant la réglementation sur l’emploi du feu et le brûlage des déchets verts.

Le débroussaillement protège la forêt en permettant de limiter le développement d’un départ de feu accidentel à partir de votre propriété et en sécurisant les personnels de la lutte contre l’incendie.

Le débroussaillement vous protège, ainsi que votre construction, en garantissant une rupture du combustible végétal qui favorise une baisse de la puissance du feu et permet ainsi une sécurité accrue.

Le débroussaillement est une obligation légale, il commence à se réfléchir maintenant pour être opérationnel l’été venu.

 

Pour aller plus loin :

ico file Plaquette OLD 

 
 

Service Environnement

Avenue Jean-Mermoz

13340 Rognac

Tél. : 04 42 87 84 39

Plus d'infos


Accès aux massifs


L'accessibilité est déterminée chaque jour, en fonction de la météorologie et de la sécheresse. Elle est rendue publique sous la forme d'un code couleur :

  • Vert Jaune et Orange : balade possible toute la journée ;
  • Rouge: promenade, circulation sont interdits toute la journée.

À quoi servent les restrictions relatives aux accès aux massifs ?

 Les restrictions relatives aux accès aux massifs sont proportionnées au risque encouru. Elles permettent en particulier :

  •  À chacun de ne pas s’exposer aux fumées toxiques et aux flammes,
  •  Aux services d’incendie et de secours de concentrer leur actions de lutte contre le front de flamme,
  •  Aux particuliers et aux entreprises de ne pas se rendre responsables d’un départ de feu lié à des travaux.

 

Où s’informer ?

Le niveau de risque applicable à chaque massif forestier est consultable sur :

 

 

Règlementation applicable aux travaux en période estivale

Entre le 1erjuin et le 30 septembre, les travaux en extérieur sont strictement réglementés par arrêté préfectoral.Téléchargez dès à présent les principales recommandations…

Les travaux sont responsables de nombreux départs de feux. Afin de limiter ce type d’accidents, la réalisation des chantiers est réglementée en période estivale dans les Bouches-du-Rhône et sur le territoire rognacais. Cette réglementation s’applique du 1er juin au 30 septembre de chaque année.

Téléchargez :

 

 

 


Brûlage des végétaux

 

Le brulage des végétaux est interdit conformément à l'arrêté préfectoral de 2013

 


Ramassage du bois

Le ramassage de bois mort est réglementé. Une autorisation peut être délivrée par l’ONF et la Ville. Merci de vous rapprocher du pôle Environnement aux Services Techniques.

 


Plan de la forêt communale

 

ico file Cliquer ici pour visualiser le plan de la forêt communale.

Service Environnement

Avenue Jean-Mermoz

13340 Rognac

Tél. : 04 42 87 84 39

Plus d'infos

Les objectifs de la cartographie du bruit

La directive européenne 2002/49/CE du 25 juin 2002, relative à l’évaluation et à la gestion du bruit dans l’environnement, et sa transposition dans le droit français (décret du 24 mars 2006 et son arrêté d’application du 4 avril 2006), rendent obligatoire la réalisation d’une carte stratégique du bruit ainsi qu’un Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement.
Cette directive vise à définir une approche commune à tous les états membres afin d’éviter, de prévenir ou de réduire les effets nocifs sur la santé humaine dus à l’exposition au bruit.
Les cartes de bruit sont destinées à permettre l’évaluation globale de l’exposition au bruit dans l’environnement et à établir des prévisions générales de leur évolution. Elles comportent un ensemble de représentations graphiques et de données numériques.


La cartographie du territoire

Pour accéder à la cartographie complète, cliquez ici.