Rognac

Prévention des risques majeurs

Prévenir pour mieux réagir, tel est l’objectif de la politique de prévention des risques majeurs et d’information au public de la ville de Rognac.

L'objectif du plan communal de sauvegarde est de répondre aux questions suivantes :

1.         Quels sont les risques qui menacent la commune ?
2.         Quelles mesures les services municipaux doivent-ils prendre pour être prêts à intervenir et faire face aux événements ?
3.         Comment diffuser et gérer l'alerte ?
4.         Quels sont les moyens dont la population dispose pour se protéger ?
5.         Quelles mesures logistiques doivent être mises en place pour aider, soigner, informer, héberger, restaurer la population sinistrée, jusqu'au retour à la normale ?
6.         Où sont situés les lieux de mise à l'abri de la population ?
7.         Quel comportement la population doit-elle adopter en cas d’événement majeur ?

Toutes les réponses à ces questions se trouvent dans le plan communal de sauvegarde à télécharger ici.

Qu’est-ce qu’un risque majeur ?

Un événement potentiellement dangereux (aléa) n'est un risque majeur que s'il s'applique à une zone où des enjeux humains, économiques, ou environnementaux sont présents.

D'une manière générale, le risque majeur se caractérise par de nombreuses victimes, un coût important de dégâts matériels, des impacts sur l'environnement. Le risque majeur est donc la confrontation d'un aléa avec des enjeux.

Les risques majeurs à Rognac sont de trois ordres :

  • Risques naturels (feu de forêt, inondation, mouvement de terrain, séisme, zone de sismicité),
  • Risques technologiques et industriels,
  • Risques de transports de matières dangereuses.

Si l'Etat et les communes ont des responsabilités dans ce domaine, chacun doit prendre conscience à son niveau en tant que propriétaire, locataire ou plus simplement citoyen, qu'il peut contribuer à se protéger efficacement et diminuer sa propre vulnérabilité.

Notre vulnérabilité dépend notamment de notre connaissance préalable du phénomène. L'information préventive vise à atteindre cet objectif.

En matière d'information préventive, le décret du 11 octobre 1990 impose au préfet d'établir le dossier départemental sur les risques majeurs (DDRM). Le DDRM recueille les informations principales sur les risques naturels et technologiques dans le département, les conséquences prévisibles pour les personnes, les biens et l'environnement, ainsi que les mesures de sauvegarde prévues pour en limiter les effets. C'est un document de sensibilisation destiné aux responsables et aux acteurs de la prévention du risque majeur. Le D.D.R.M. recense les communes à risque présentant des enjeux humains.

La reconnaissance d'un risque majeur inscrit au D.D.R.M entraîne l'établissement d'un dossier communal synthétique (DCS). Il est établi par l'Etat en collaboration avec la commune. Il permet aux maires de développer l'information préventive dans leur commune. Le DCS présente pour une commune les risques naturels et technologiques encourus. Il est mis à la disposition des citoyens en mairie avec le document d'information communal sur les risques majeurs (DICRIM) établi par le maire.

Propriétaires-bailleurs et locataires, vendeurs et acheteurs

L'article R125-23 du code de l'environnement impose une information aux acheteurs et locataires quant aux risques naturels et technologiques existant sur la commune (et dans la zone) où le bien immobilier loué ou vendu se trouve.

 
 

POUR ALLER PLUS LOIN

télécharger

Haut