Rognac

Protection des espaces naturels

La ville de Rognac est soucieuse de la protection de ses espaces naturels. Pour cela, quelques outils sont mis à profit.

Je souhaite :


La protection de la forêt

Accès au massif

Entre le 1er juin et le 30 septembre, l'accès à la colline est réglementé par l'arrêté préfectoral n° 13-2016-02-03-003.
L'accessibilité est déterminée chaque jour, en fonction de la météorologie et de la sécheresse. Elle est rendue publique sous la forme d'un code couleur :

  • Orange et rouge : balade possible toute la journée ;
  • Noir : promenade, circulation et stationnement de véhicules sont interdits toute la journée.

Cette réglementation est mise en place pour prévenir les risques d'incendies, protéger des feux de forêts à la fois pour l'homme et l'environnement.
Grâce au numéro 0811 20 13 13 (coût d'un appel local depuis un fixe), tous les promeneurs peuvent se tenir informés de la situation. Les informations sont mises à jour quotidiennement, au plus tard à 18h (pour le lendemain). Ce service d'information est disponible en français et en anglais.

Vous avez également la possibilité de télécharger l'application pour téléphone mobile "My Provence envie de balade", disponible sur "App Store" et "Android Market". Cette application vous permet de mémoriser vos massifs ou communes favoris. Ainsi tout changement de situation vous sera notifié par une alerte.

 


Brûlage des végétaux

Le département des Bouches-du-Rhône est particulièrement exposé au risque d’incendie de forêt et le brûlage des déchets verts constitue une importante source de pollution de l’air, néfaste à la santé publique. En conséquence, l’arrêté préfectoral du 20 décembre 2013 règlemente l’emploi du feu et le brûlage des déchets verts et autres produits végétaux. Que vous soyez une entreprise ou un particulier, vous êtes concerné !

Cette nouvelle réglementation s’impose à tous et prévoit de nouvelles dispositions. Pour les entreprises, ménages ou collectivités non soumis à obligation légale de débroussaillement, le brûlage des déchets verts est interdit tout au long de l’année. Pour les propriétaires soumis à obligation légale de débroussaillement (les particuliers résidant à moins de 200 mètres d’un espace boisé), le brûlage des produits végétaux est autorisé de 10h à 15h30 en janvier, février, mars, avril, mai, octobre, novembre et décembre. En revanche, il est interdit en cas de pic de pollution ou de vent moyen supérieur à 30 km/h ainsi que les mois de juin, juillet, août et septembre.

Retrouvez l’arrêté préfectoral du 20 décembre 2013 et téléchargez les demandes d’autorisation de brûlage des végétaux en cliquant ici.


Obligation Légale de Débroussaillement

Tous les ans, le département des Bouches-du-Rhône est soumis à un risque élevé d’incendie de forêt. A ce titre, la Préfecture incite les communes et ses citoyens à débroussailler les zones dites « à risques ». De par l’article L. 134-6 du Code forestier, l’obligation de débroussaillement s’applique :

  • Autour des constructions, chantiers et installations de toute nature, sur une profondeur de 50 mètres,
  • Autour des voies privées donnant accès à ces constructions, chantiers et installations de toute nature, sur une profondeur de 10 mètres de part et d’autre et sur une hauteur minimale de 4 mètres,
  • Sur la totalité des terrains situés en zones urbaines définies par un document d’urbanisme (POS, PLU…).

Les objectifs du débroussaillement sont nombreux. En effet, en entreprenant un entretien régulier des espaces boisés, les risques sont minimisés notamment en ce qui concerne :

  • Le feu et les ravages des incendies,
  • L’érosion du sol et les ravages des glissements de terrains.

Ainsi, pour limiter et anticiper au mieux, la Préfecture recommande de :

  • Maintenir un espacement entre les arbres situés en zone à débroussailler pour éviter que le feu ne se propage :
    • Soit par le traitement « pied à pied » : les feuillages doivent être distants d’au moins 2 mètres les uns des autres,
    • Soit par le traitement « par bouquets d’arbres » dont la superficie ne peut excéder 50 m², chaque « bouquet » étant distant d’au moins 5 mètres de tout autre arbre ou arbuste et de 20 mètres de toute construction.
  • Couper les branches basses des arbres sur une hauteur de 2 mètres,
  • Couper les branches et les arbres isolés situés à moins de 3 mètres d’une ouverture (porte, fenêtre…), d’un élément apparent de charpente ou surplombant le toit d’une construction,
  • Maintenir l’espace d’au moins 3 mètres de distance entre l’extrémité des haies et une habitation ou un boisement,
  • Couper et éliminer tous les bois morts et les broussailles,
  • Eliminer les végétaux coupés par broyage, compostage, par évacuation en décharge autorisée ou par incinération en respectant la règlementation sur l’emploi du feu et le brûlage des déchets verts.

Pour aller plus loin :


Ramassage du bois

Le ramassage de bois mort est réglementé. Une autorisation peut être délivrée par l’ONF et la Ville. Merci de vous rapprocher du pôle Environnement.


Plan de la forêt communale

Cliquer ici pour visualiser le plan de la forêt communale.

 

 
 
Haut